Maryline Eon : 1ère femme au classement des jockeys

  Dans le classement des jockeys en France, seules cinq femmes font partie du Top 100. La première d’entres elles, Maryline Eon, pointe à la 49è place, avec 21 victoires cette saison. Avec ce premier quinté réservé aux femmes, c’est l’occasion de lui demander ce qu’elle pense de la place des femmes dans les pelotons.

Claude Vidal, le jongleur du transport équin

Le dirigeant de la filiale STH de Pau est en charge de la logistique des transports de la plupart des chevaux qui partent de Pau vers les hippodromes français ou européens. C’était encore le cas, le week-end du 15 octobre pour Almanzor et Sign of Blessings, partis pour Ascot. Dans son bureau de Pau, une carte

Jean-Bernard Roth, l’ombre de Jean-Claude Rouget

  Depuis 1994, Jean-Bernard Roth occupe un poste clé chez Jean-Claude Rouget. Discret, il met sa polyvalence au service de l’écurie Rouget aussi bien avec les chevaux que le personnel. 2016 représente un aboutissement personnel pour lui. En ce mercredi matin d’une semaine bien agitée, où l’écurie a dû faire face à la défection de

« Pau Racing Club » : Une nouvelle écurie de groupe

  Les écuries de groupe sont de plus en plus nombreuses en France et se démarquent les unes des autres par leur thématique. Celle récemment créée par le jeune entraîneur Hector de Lageneste, installé à Pau, se nomme « Pau Racing Club ». Vous l’aurez compris la thématique de cette écurie de groupe rayonne autour de la

Jean-Pierre Totain : « À mon âge, je n’ai plus envie de sortir les violons ! »

Depuis 4 ans, Jean-Pierre Totain préparait la fin de son écurie de course. Même s’il gardera entre 5 et 6 chevaux à son nom, il n’entraînera plus pour d’autres propriétaires. La fin d’un chapitre mais le début d’un autre qui s’annonce tout aussi rempli. « Cela faisait quatre ans que j’y pensais mais deux ans que

Jérôme Reynier, l’entraîneur ingénieur

  L’entraîneur de Calas réalise sa plus belle année, avec 34 succès en 2016, l’écurie de Jérôme Reynier connaît une évolution ascendante régulière, en toute discrétion. Un jeune entraîneur avec la tête sur les épaules, le cœur d’un éleveur et la raison d’un cartésien. « C’est vrai que dans notre métier, nous sommes entourés de chiffres.

Stevens Medina, d’ébéniste à jockey

Première monte à Auteuil et première victoire pour Stevens Medina le 20 juin dernier, à Auteuil, ce fils d’ancien jockey a seulement 14 montes (dont 4 PMU) à son actif. À 25 ans, cet ébéniste de formation devenu jockey possède un parcours atypique. Vous avez un parcours professionnel peu commun pour un jockey, pouvez-vous nous

Simone Brogi, l’entraîneur épicurien

L’entraîneur italien est installé en France depuis 2011, il a présenté son premier partant dans le Prix de Diane, le 11 juin dernier, avec Azaelia. Simone Brogi évoque sans détour son parcours professionnel, ses origines familiales, le tout avec son accent si chantant.  Originaire de Rome, Simone Brogi a grandi au milieu des chevaux. « Mon grand-père était l’un

Ludovic Boisseau : « C’est important pour mon avenir »

  Jeune jockey de l’Ouest vient d’entrer au service de Freddy Head. Ludovic Boisseau donne un nouveau cap à sa carrière. L’occasion d’apprendre à mieux connaître l’étrier d’or 2014. Vous venez de quitter votre région natale pour rejoindre l’écurie de Freddy Head. Pourquoi ce choix ? Je voulais partir à Paris avant la perte de ma

Hugo Journiac : « Me donner à fond, sans jamais rien regretter»

  Entré au service de Jean-Claude Rouget au 1er mars, le jeune Hugo Journiac 18 ans, s’illustre de plus en plus. Un jeune homme discret qui a tout l’avenir devant lui. Le meeting de Pau a joué un rôle important pour vous cet hiver, n’est-ce pas ? Oui, car j’ai eu l’occasion d’enchaîner quelques victoires, notamment pour