Le jockey Regis Bertin sur la touche

Tombé avec Grenad’in dimanche 10 janvier à Cagnes-sur-Mer, Regis Bertin s’est relevé groggy mais suffisamment vaillant pour rentrer chez lui en voiture, près de Nantes, le meeting d’obstacle étant terminé. Ayant mal au dos, il a décidé de passer des radios, à l’hôpital de Châteaubriant mercredi, où ils ont détecté une fracture d’une cervicale et un déplacement d’une vertèbre. Transféré à l’hôpital de Nantes, il s’est fait opérer jeudi après-midi.

Depuis, Regis Bertin a souhaité passer un message à ses collègues jockey via son compte Facebook : « A mes collègues jockeys,comme un idiot, je n’ai pas voulu aller passer de radios dimanche après ma chute à cagnes, souffrant bcp, j’en passe mercredi, immobilisation et transfert d’urgence ,bilan, une cervicale fracturée et déplacée, moelle épinière en danger, opération, pose de plaques et de vis,je me suis fais peur,alors quoi qu’il arrive, si vous avez mal,écoutez les médecins… »

D’après son entourage, la durée de sa convalescence n’est pas encore connue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *