Up and Quick raconté par sa lad

lad up and quick

Caroline Berntzen

Le gagnant du prix d’Amérique 2015, Up and Quick est chouchouté tous les matins par sa lad : Caroline Berntzen. Cette Norvégienne de 23 ans travaille chez l’entraîneur mayennais Franck Leblanc et est la lad du trotteur depuis l’été dernier. Up and Quick est actuellement à l’entraînement à Grosbois en région parisienne, pour préparer championnat du monde des trotteurs : le prix d’Amérique. Sa lad l’entraîne et le soigne tous les jours : « Le matin, il est très gentil mais il n’aime pas rester seul. Même en promenade il doit être accompagné, sinon il devient chiant (sic) et stressé », confie-t-elle. Mais Caroline a son secret pour charmer Up and Quick : « Il adore le riz, il est très gourmand ! ». En général, sa lad le travaille le mercredi et vendredi mais pour les derniers « heat » un peu plus poussés, son patron prend les rênes. « Ce cheval est incroyable et tellement différent des autres. Avec ses lads, Up se montre particulièrement gentil. Comme s’il voulait me mettre en sécurité », détaille celle qui s’en occupe au quotidien avec passion.

Ce dimanche, elle vivra son premier prix d’Amérique à ses côtés : « J’essaye de ne pas trop y penser. Mais dimanche, quand je vais conduire le camion pour l’emmener aux courses, je vais stresser ! ». Même si ses résultats lors de dernières courses à Vincennes sont plus mitigés que l’an dernier, pour sa lad, Up and Quick n’a encore rien montré. « Dans le prix de Belgique, (dimanche 17 janvier, NDLR) il n’était pas fatigué à son retour. Nous verrons dimanche s’il a envie de courir comme il sait si bien le faire ». Dans tous les cas, sa première fan le supportera aussi bien dans la victoire que dans la défaite : « C’est mon job ! » conclut-elle avec son accent nordique.

Marion Dubois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *